Variétés de biscuits sucrée

Découvrez l’histoire et l’évolution du biscuit

Lorsqu’on parle de biscuit, on a tout de suite en tête un instant de plaisir partagé autour d’un café ou du thé; un moment de break sur la routine quotidienne. On peut aussi avoir comme image les délicieux petits gâteaux avec des pépites de chocolat et un arôme vanille qui met l’eau à la bouche. Il existe aujourd’hui plein de recettes de biscuit différentes, de la recette rapide et facile à la maison, à la recette de pâtisserie, quoi qu’il en soit maintenant, c’est un aliment de la gastronomie française. Cependant, ces images sont si récentes que l’on oublie l’histoire, les débuts et la fabrication des biscuits. Rappelons-nous que les premières recettes de biscuits sont apparues il y a plus de 2000 ans avant J.C.

Le biscuit un élément essentiel des Grandes Découvertes

Et oui, c’est une information à ne pas négliger, le biscuit a permis la découverte des nouveaux mondes, des autres civilisations hors de l’Europe. Dans les temps anciens, les marins étaient amenés à faire des voyages qui peuvent durer jusqu’à plusieurs années. Ils ont donc besoin de maximum de nourriture. Cependant, au fil des jours, elles se pourrissent peu à peu. Il leur fallait donc des aliments qui puissent durer mais en même temps léger. En effet, on ne sait jamais ce que leur voyage réserve, ils seront peut-être obligés de traverser des kilomètres à la marche. 

Les femmes se sont donc mises à préparer des galettes qui sont cuites deux fois, d’où son nom « bis » qui signifie deux fois et « cuit » comme cuit au fourneau, pour qu’ils puissent être plus compacts mais légers. Elles seront aussi moins périssables que les galettes ordinaires. Et les autres aliments. Mais pendant ces temps-là, le goût n’était pas un grand problème social. Tant que les aventuriers mangent à leur faim, ainsi avoir de la force pour continuer l’expédition, c’était l’essentiel.

La modernisation de la recette ne s’est effectuée que vers le XVIIème et XVIIIème siècle. On y a découvert d’autres dérivées comme la gaufre ; d’autres variétés salées et sucrées, etc… 

Et c’est aussi au XVIIIème siècle qu’est née l’expression « petits fours », qui désigne des articles cuits à petits fours, c’est-à-dire dans un four presque éteint.

Les étapes de la fabrication d’un biscuit

La fabrication ordinaire du biscuit se fait en plusieurs étapes :

1- La pesée : Les matières premières telles que la farine, le beurre, le sucre, les œufs sont pesées et introduites, selon un ordre spécifique, dans un pétrin pouvant contenir jusqu’à 1 tonne de pâte.

2- Le pétrissage : Les matières premières sont malaxées dans le pétrin pendant une durée de 5 à 40 minutes selon la finalité de la recette.

3- Le façonnage : La pâte obtenue est façonnée et détaillée en portion individuelle

4- Le fourrage : c’est une étape facultative ; certains produits doivent être fourrés avant cuisson et certains après la cuisson.

5- La cuisson : les produits sont introduits dans un four de 100 mètres de long à une température pas trop élevée d’une durée variable passant de 3 min pour les biscuits secs et dans les 40 minutes pour les pâtisseries familiales moelleuses.

6- Le conditionnement : après le temps de refroidissement les produits seront triés puis emballés dans des emballages individuellement. Ils seront ensuite transportés vers les circuits de distribution.



variétés de biscuits sec

Qu’est-ce que le biscuit peut nous offrir ?

Chez l’enfant, ils participent à hauteur de :

  • 4,7 % des apports lipidiques
  • 5,6 % des apports en acides gras saturés.
  • glucides simples 4,5 % (8ème rang)
  • glucides complexes (3,9 %),
  • fibres (2,5 %),
  • fer (2,4 %),
  • vitamine E (2,3 %).

Chez les adultes, il contribue à :

  • 2,9 % des apports en glucides simples
  • 2,8 % des apports en acides gras saturés
  • 2,1 % des apports en lipides
  • 1,7 % des apports en glucides complexes
  • 1,1 % des apports en fer
  • 1,1 % des apports en vitamine E

Les différentes variétés de biscuit :

  • Les cookies : est un biscuit de forme arrondie généralement avec une texture friable. On y trouve, la plupart du temps, sur sa texture des pépites de chocolat, des noix, selon les goûts. C’est l’une des recettes faites maison dès plus connues.
  • Langue de chat : est un biscuit à texture en même temps croustillante et fondante. Les bords sont bruns et le milieu plus clairs. Il est composé principalement de matières sucrantes.
  • Le petit beurre : il fait partie des biscuits les plus populaires. Il est caractérisé par une forme assez rectangulaire et les bords avec une forme un peu festonnée.
  • Le sablé : C’est un biscuit extrêmement friable qui s’émiette facilement en petites particules.
  • Le palmier : est biscuit feuilleté, sucré, avec une forme presque en C.
  • La gaufrette : est un biscuit de texture sèche et craquante. Généralement, elle se présente sous une superposition de biscuit et d’autres matières sucrées comme le chocolat ou la vanille. Cependant, on peut aussi rencontrer des gaufrettes en forme de cornets de glace, etc…
Retour haut de page